Bruno STREIFF

Metteur en scène d’opéra (ancien assistant de Jean-Pierre Ponnelle au Festival de Salzbourg), il est aussi conférencier en histoire de l’art, musicologie et cinéma. Il a publié plusieurs romans sur des peintres et des musiciens. Son activité de conférencier s’étend à l’Europe (Allemagne, Espagne) et jusqu’à des pays plus lointains comme les Emirats arabes unis, la Libye ou l’île de la Réunion. Membre du Conseil scientifique du Centre civique d’études du fait religieux de Montreuil pour lequel il prépare un cycle "Cinéma et religion", il est aussi conférencier de voyages culturels pour l’agence Intermèdes. Une émission "Des mots pour le dire" de France Musique lui a été consacrée pour ses activités et son livre sur Herbert Von Karajan.

11 conférences

1 semaine sur 2 le lundi de 10h à 12h

CIN 51

 Les réalisateurs hors normes

 

Le septième art est aussi une industrie. Les financiers y ont leur mot à dire sur la production artistique. Certains réalisateurs luttent pour imposer leur liberté de création, devenant parfois eux-mêmes leur propre producteur. D’autres trouvent des partenaires qui leur laissent la bride sur le cou, parce qu’ils croient en eux.

Des œuvres brisent les cadres, transcendent les « genres », prennent leurs distances avec l’académisme des studios et les conventions qui s’y rattachent.

  • Les Américains subvertissent les genres traditionnels (1) : Shining de S. Kubrik, Shutter Island de M. Scorcese

  • Les Américains subvertissent les genres traditionnels (2) : Gran Torino de C. Eastwood, Le troisième homme de O. Welles

  • La réinvention de l’Amérique : La chute de l’empire américain de D. Arcand, La Firme de S. Pollak

  • Les Français sortent des modèles : Une étrange affaire de P. Granier-Deferre, Portrait de la jeune fille en feu de C. Sciamma

  • Deux illustrations du renouveau français : La graine et le mulet de A. Kéchiche, Le sens de la fête de Nakache et Toledano

  • Bertrand Tavernier, le refus des stéréotypes : L.627 et Que la fête commence

  • L’ invention du Téléfilm : Mozart de M. Bluwal, La mégère apprivoisée d’après Shakespeare de P. Badel

  • Les « Baroques » : Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant de P. Greenaway, Runaway Train de A. Konchalovsky

  • L’Histoire est une comédie : To be or not to be ? de E. Lubitsch, Good bye Lenin de W. Becker

  • L’Histoire est une tragédie : Pluie Noire de S. Imamura, Pour Sama de Al-Kateab et E. Watts

  • Les Italiens revisitent les arts : Prova d’orchestra de F. Fellini, Blow-up de M. Antonioni

Date de dernière mise à jour : 18/04/2022